Le Manager Marketeur

Les clients donnent le sens à l'action ... Et il n'y a pas que ça dans la vie !

Contenu - Menu - S'identifier - S'inscrire - Contact

Recherche


Archive : tous les articles

Politique de civilisation, je m'en réjouis

 Oui je me réjouis d'entendre notre Président parler de politique de civilisation. Non à ceux qui ont déjà eu une image négative, commencé à critiquer, feuilleté Voici ou Gala et regardé chez les autres ce qui ne va pas. La politique de civilisation se veut principalement humaine et elle prend son sens en commençant par se poser des questions sur soi. Elle est centrée sur l'individu, elle prône une richesse par la prise de conscience individuelle, un changement de Technorati, un développement personnel. Lorsque j'entends parler de politique de civilisation, j'adhère au principe qui met l'être humain au centre du monde et qui remet à juste place le monde matériel, la technologie et l'argent.

Lorsque j'entends les mots de solidarité, de tolérance, de liberté, de respect des autres..., je commence par me poser des questions sur moi. Le bilan n'est pas toujours agréable mais c'est plus courageux que de commencer par regarder où en sont les autres, critiquer ou attendre qu'ils progressent. Je me dis que je suis le principal responsable de ma vie, je ne la subit pas, ni agresse mon entourage, je fais en sorte de prendre ma place et prendre conscience du chemin à faire pour m'améliorer. La plupart d'entre nous, on pris conscience que nous ne pouvions continuer sur cette lancée économique sans mettre en péril notre planète. Le concept de Technorati est bien là mais il aurait du se nommer "développement humain Technorati". La finalité n'est pas de gérer nos déchets ou d'avoir un monde de machines qui pollue moins mais bien d'assurer une vie sur terre harmonieuse, d'assurer pour nos générations futurs un bien-être et une plus grande sérénité. Lorsque j'ai souhaité mes voeux en 2005, j'avais fait allusion à cette richesse qui ne devrait pas se comptabiliser en euros ou dollars mais en qualité et bien-être de la population. Quand aurons nous la maturité pour changer  nos indicateurs de richesse comme le PNB (Produit National Brut) en BNB (bonheur National Brut). Quand prendrons nous conscience que la richesse est humaine et non matérielle ? C'est bien dans ce sens que nous proposons aux entreprises la mise en place d'actions " afin de prendre soin de leurs collaborateurs", "donner une plus grande reconnaissance", et que nous avons créé le site "www.developpementhumaindurable".

Ecrit par Patrick le Mercredi 16 Janvier 2008, 08:51 dans "Actualités" Lu 4347 fois. Version imprimable

Article précédent - Répondre à cet article - Article suivant